L’environnement est un ensemble de conditions naturelles (physiques, chimiques, biologiques) et culturelles (sociologiques) susceptibles d’agir sur les organismes vivants et les activités humaines. La préservation de l’environnement est un des piliers du développement durable.

Vous trouverez dans cette section de l’information concernant ces enjeux importants ainsi que les différents services offerts par la Municipalité.

 
 
Collecte des ordures ménagères
 

Collectes sélectives







AUX DEUX SEMAINES LE MARDI SELON LE DISTRICT

 : secteur New Glasgow, boulevard Sainte-Sophie jusqu’au nord de la rue Jacqueline, chemin Abercrombie jusqu’au lac Dion



 : boulevard Sainte-Sophie au sud de la rue Jacqueline, montée Morel au sud de la rue du Roc, chemin de Val-des-Lacs au nord de la 4e rue










AUX DEUX SEMAINES LE VENDREDI SELON LE DISTRICT


:Haut Sainte-Sophie, montée Morel à l’ouest de la rue
Emmanuelle, la rue Godard du côté est et ouest et toutes les rues à l’ouest de la rue Godard jusqu’à la côte St-André


:Montée Morel à l’est de la rue Emmanuelle jusqu’à l’ouest de la rue Lefebvre, chemin de Val-des-Lacs à l’est de la rue Godard jusqu’à l’est de la rue Carey


La première collecte des ordures ménagères pour 2021 s’effectuera exceptionnellement le lundi 4 janvier en raison du congé férié.



Guide des collectes et dépôts de matières résiduelles

Vous n’aurez plus d’excuses pour trouver compliqué la gestion des collectes et dépôts de matières résiduelles. Voici un bel outil pour vous guider !


Site d’enfouissement

Pour les matériaux qui ne sont pas acceptés aux écocentres, la Municipalité offre à tout propriétaire d’un immeuble domicilié de la municipalité pour le dépôt de matériaux secs incluant les matériaux de construction et de terre l’accès au site d’enfouissement.

Le service est offert une fois par année par numéro d’immeuble pour une quantité maximum de chargement d’une tonne métrique (1tm) au coût de 50 $ + taxes, l’excédant de ce poids est à la charge du propriétaire.

Vous devez passer à la réception de hôtel de ville pour payer votre droit d’accès au site.

Waste Management, situé au 2535, 1re Rue à Sainte-Sophie

Pour plus d’information contactez 450 431-2313


Gros rebuts
De façon non limitative, les objets de toute nature qui seront placés sur le côté de la route par les occupants d’un unité de logement le jour de la collecte de leur secteur et qui proviendront du nettoyage de leur terrain ou de leurs bâtiments, tels que meubles, les dispositifs ou les appareils d’usage domestique seront ramassés.

Toutefois, les gros rebuts domestiques excluent spécifiquement :

Tous les matériaux en vrac tels que roc, pierre, terre, béton,
asphalte, souches d’arbres, toutes les carrosseries ou
grosses parties de carrosseries de voitures, boîtes de
camions, motoneiges, les déchets de forge, garages,
ferblantiers, plombiers, réfrigérateurs et congélateurs, tous les matériaux provenant de
démolitions, rénovations effectuées par des entrepreneurs et
tous matériaux provenant de l’exploitation d’une ferme


Achat bac d’ordures ménagères
Dans l’optique d’augmenter le service offert auprès de la population, la Municipalité offre la possibilité aux citoyens d’acheter un bac vert pour la collecte des ordures ménagères offert au montant de 100 $ plus taxes.

Vous devez acquitter les frais à l’hôtel de ville et vous présenter avec votre reçu au garage municipal situé au 1121, montée Morel, durant les heures d’ouverture, pour récupérer votre bien.


GESTION DES PLAINTES POUR CITOYENS
579 888-8426
requetecollectes@hotmail.com

 
 
 
Collecte sélective des matières recyclables
 

Aux deux semaines le mercredi selon le secteur

La couleur de la collecte dans les calendriers est représentée par :

Secteur du village

Secteur des lacs

  • Les bacs doivent être remisés dans un endroit non visible de la rue.
  • Les bacs ne devront pas être déposés en bordure de la voie publique avant 19 h la veille du jour fixé pour la collecte et au plus tard à 6 h 30 le jour de la collecte.
  • Les bacs doivent être remisés au plus tard à 20 h, jour de la collecte.
Matières recyclables
Matières non recyclables
Trucs et nuances

Pour plus d’information sur les matières recyclables consultez le site Web de Tricentris.


Le Conseil canadien de cartons multicouches (CCCM) a récemment mis à jour son site Internet. Il met notamment à votre disposition des outils de sensibilisation pour la récupération de ses contenants (cartons de lait, de jus, etc.), lesquels sont acceptés chez Tricentris et dans plusieurs autres centres de tri. Consultez le tout au www.recyclecartons.ca

Il est important de savoir que les bacs distribués appartiennent à la municipalité et qu’ils sont répertoriés selon le numéro civique de votre domicile. Si vous déménagez, vous devez les laisser sur place. Il est interdit d’utiliser les bacs à des fins autres qu’à la récupération et aux matières organiques. Toutes modifications ou altérations de façon à modifier leur utilité sont interdites. La Municipalité pourra procéder au ramassage des bacs et rend le contrevenant passible d’une amende.
 
 
 
Collecte des matières organiques putrescibles
 

Aux deux semaines le jeudi de novembre à avril selon le secteur et chaque jeudi de mai à octobre

La couleur de la collecte dans les calendriers est représentée par :

Secteur du village

Secteur des lacs

  • Les bacs doivent être remisés dans un endroit non visible de la rue.
  • Les bacs ne devront pas être déposés en bordure de la voie publique avant 19 h la veille du jour fixé pour la collecte et au plus tard à 6 h 30 le jour de la collecte.
  • Les bacs doivent être remisés au plus tard à 20 h, jour de la collecte.
Matières acceptées
Matières refusées

Pour plus d’information, consultez le mironor.com

 

Il est interdit de mettre des ordures ou des matières recyclables dans votre bac brun, car lorsque vous y déposez ces matières, tout le voyage de matières compostables est contaminé et est redirigé vers le site d’enfouissement. Nous vous demandons d’être vigilant, pensez à la conséquence de vos gestes. Il est important de savoir que les bacs distribués appartiennent à la municipalité et qu’ils sont répertoriés selon le numéro civique de votre domicile. Si vous déménagez, vous devez les laisser sur place. Il est interdit d’utiliser les bacs à des fins autres qu’à la récupération et aux matières organiques. Toutes modifications ou altérations de façon à modifier leur utilité sont interdites. La Municipalité pourra procéder au ramassage des bacs et rend le contrevenant passible d’une amende.
 
 
 
Collecte des branches
 

Du 1er mai au 30 octobre, nous vous offrons la possibilité de faire ramasser vos branches trois fois par année, gratuitement.

 
 
 
Bannissement des sacs à usage unique
 

À compter du 1er janvier 2020, les établissements ne pourront plus vous remettre des sacs d’emplettes dits « jetables » ou « à usage unique » lors de vos achats.

 
 
 
 
Ça va où ?
 

Ça va où ? est un outil de recherche offert par Recyc-Québec pour aider les consommateurs à poser les bons gestes. Vous ne savez pas si un produit ou une matière est recyclable dans votre municipalité, consultez l’outil de recherche sur le site de Recyc-Québec ou téléchargez l’appli mobile sur App Store ou Google play.

Vous n’avez qu’à sélectionner Sainte-Sophie et choisir le produit ou la matière, l’application vous indiquera où déposer votre item.
https://www.recyc-quebec.gouv.qc.ca/appmobile-cavaou

 
 
 
Circuit électrique
 

Premier réseau de bornes de recharge publiques pour véhicules électriques du Canada, le Circuit électrique offre la recharge à 240 V et à 400 V. Les bornes, alimentées avec l’énergie propre et renouvelable d’Hydro-Québec, sont accessibles dans plusieurs stationnements de nombreux partenaires dont la Municipalité de Sainte-Sophie.

Quatre bornes sont disponibles sur le territoire :

  • Caserne d’incendie Jacques-Paquette, située au 2200, rue de l’Hôtel-de-Ville
  • Restaurant Benny &Co, situé au 2429, boulevard Sainte-Sophie (borne Flo)
  • À la station service Shell, située au 1040, boulevard Sainte-Sophie

Depuis son inauguration le 30 mars 2012, le Circuit électrique n´a cessé de prendre de l´expansion dans plusieurs régions du Québec et cette expansion se poursuit actuellement vers de nouvelles zones urbaines. Le déploiement tient compte du rythme et de la répartition géographique des ventes de ces véhicules, des besoins des utilisateurs et des stratégies commerciales des partenaires.

L’infrastructure publique de recharge permet aux automobilistes de rouler l’esprit tranquille en leur offrant la possibilité de se ravitailler en chemin lorsque nécessaire.

Vous désirez devenir membre, consultez le site Web du Circuit électrique pour tous les détails.

 
 
 
Connaissez-vous le chauffe-moteur ?
 

L’utilisation d’un chauffe-moteur en hiver est synonyme d’économie, de confort, de sécurité et, surtout, de respect de l’environnement. La température associée aux rudes hivers québécois oblige souvent la population à réchauffer leurs véhicules avant de pouvoir les utiliser. Le fait de laisser tourner son moteur au ralenti est responsable d’une portion non négligeable d’émissions de gaz. Brancher son véhicule quelques heures permet de réduire considérablement la consommation de carburant. L’utilisation d’un chauffe-moteur muni d’une minuterie automatique est recommandée, puisque deux heures de branchement avant le départ suffisent.

Consultez le site CAA Québec pour plus d’information.

 
 
 
Gaz à effet de serre
 

Les gaz à effet de serre, qu’est-ce que c’est ?

Certains gaz présents naturellement dans l’atmosphère terrestre contribuent à retenir la chaleur près de la surface de la Terre. Ils sont appelés « gaz à effet de serre » (GES) et formés essentiellement de vapeur d’eau, de dioxyde de carbone (CO2 ou gaz carbonique), de méthane (CH4), de protoxyde d’azote (N2O) et d’ozone (O3). Sans ces gaz, la température moyenne sur Terre serait de -18 °C, et la vie telle que nous la connaissons deviendrait impossible.

Les gaz à effet de serre retiennent dans les basses couches de l’atmosphère une partie du rayonnement infrarouge émis vers l’espace par la surface de la Terre, réchauffée par le Soleil. Appelé « effet de serre », ce processus naturel a permis le développement et le maintien de la vie sur Terre. Depuis environ deux siècles, les concentrations atmosphériques de certains gaz se sont toutefois mises à augmenter, alors qu’elles étaient plutôt stables auparavant.

Depuis le début de la révolution industrielle, vers 1750, l’effet de serre s’est amplifié par le rejet de quantités importantes de GES dans l’atmosphère. L’utilisation massive de combustibles fossiles comme le pétrole, le charbon ou le gaz naturel, la déforestation, certains procédés industriels et pratiques agricoles ainsi que l’enfouissement des déchets ont notamment joué un rôle majeur dans l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre (source : MDDELCC). On évalue même qu’à l’échelle mondiale, les émissions de GES attribuables aux activités humaines ont augmenté d’environ 70 % entre 1970 et 2004 (source : GIEC).

Tout le monde est conscient du réchauffement climatique prématuré de la planète. La lutte contre les changements climatiques exige des actions immédiates et concertées de la part de tous les acteurs de la société. Il est estimé que les organismes municipaux ont la capacité d’agir sur la moitié des émissions provinciales. La Municipalité de Sainte-Sophie est fière de contribuer à cette lutte d’année en année en posant des gestes concrets et en prenant des initiatives proactives et efficaces pour améliorer la qualité de l’environnement, parmi lesquelles :

  • Collecte des matières recyclables
  • Collecte des matières organiques putrescibles
  • Inventaire complet de nos GES (réalisé par ZEROCO2 par le biais du programme Climat municipalités)
  • Plan d’action visant la réduction de nos GES (réalisé par ZEROCO2 par le biais du programme Climat municipalités)
  • Installation d’un système de géothermie au nouvel hôtel de ville
  • Installation de lumières DEL (à diode électroluminescente) économiques
  • Achat de véhicules électriques
  • Installation de bornes de recharges publiques
  • Journée du Sophien, distribution de végétaux (arbres, fleurs)

La Municipalité de Sainte-Sophie est également fière d’être l’une des premières à obtenir la certification ZEROCO2MD – Organisation proactive, qui témoigne de sa réalisation d’un inventaire de GES conforme aux plus hautes normes en vigueur et de la mise en place de mesures de réduction des émissions vérifiables et quantifiables.
JPEG

 
Consommation d’énergie et émissions de GES pour Sainte-Sophie
 
 
 
Herbe à la puce
 

L’herbe à la puce est une plante qui a la forme d’un buisson. Une forme grimpante existe également dans le sud-ouest du Québec. Elle mesure de 20 cm à 1 mètre de hauteur. Cette plante vivace se multiplie à partir de ses graines ou de son important réseau de tiges souterraines. Les feuilles de l’herbe à la puce sont lustrées. Chaque feuille est composée de 3 folioles (petites feuilles) pointues. La tige de la foliole centrale est beaucoup plus longue que celle des 2 autres folioles. Le bord des feuilles peut être lisse ou denté. Les feuilles sont rougeâtres lorsqu’elles apparaissent au printemps et deviennent vertes en été. À l’automne elles prennent différentes teintes de jaune, d’orange ou de rouge.

Le feuillage de l’herbe à poux ressemble à celui de la carotte, tandis que celui de l’herbe à la puce est peu ou pas du tout découpé. Toucher à l’herbe à la puce est dangereux alors que toucher à l’herbe à poux ne présente aucun risque.

Nous vous invitons à consulter la fiche d’informations du gouvernement du Québec pour tous les détails.

 
 
 
Herbe à poux
 

L’herbe à poux est une mauvaise herbe très répandue au Québec. Elle est présente de mai à octobre et meurt aux premières gelées à l’automne. À la mi-juillet, l’herbe à poux commence à fleurir et produit du pollen. Le pollen voyage dans l’air sous la forme d’une fine poussière et provoque des réactions allergiques chez les personnes qui y sont sensibles. C’est le cas de plus d’un million de Québécois, de juillet à octobre.

L’herbe à poux est souvent confondue avec l’herbe à la puce. L’apparence de ces deux plantes est toutefois très différente et elles n’ont pas les mêmes conséquences sur la santé. Il est important de savoir les reconnaître.

Nous vous invitons à consulter la fiche d’informations du gouvernement du Québec pour tous les détails.

 
 
 
Je consomme EAUtrement !
 

Informez-vous sur le règlement en vigueur pour connaître la période d’arrosage autorisée pour votre résidence !

 
 
 
La berce du caucase
 

La berce du Caucase, une plante toxique, comment la reconnaître et quoi faire pour l’éliminer !

 
 
 
Les vers blancs
 

Les vers blancs sont les larves de certains coléoptères, comme le hanneton et le scarabée. Les vers blancs figurent parmi les ravageurs des pelouses les plus difficiles à éliminer. Leur présence peut rendre la pelouse flétrie et brune.

Comment détecter un problème de vers blancs ?

Les dommages au gazon sont particulièrement importants au printemps et à l’automne lorsque le sol est très humide. Les zones touchées sont molles et spongieuses sous les pieds et le gazon se défait facilement en plaques à ces endroits. En repliant délicatement la plaque de gazon, notez le nombre de vers blancs exposés. La présence de huit à dix vers blancs par pied carré risque d’abîmer votre pelouse.

Au printemps et à l’automne, il arrive souvent que des mouffettes et d’autres petits mammifères, ainsi que quelques espèces d’oiseaux soulèvent le gazon afin de se nourrir de vers blancs. Ces dommages collatéraux causés à votre pelouse par ces prédateurs sont un signe d’une infestation de vers blancs.

Prenez soin de votre pelouse !

Un bon entretien de la pelouse peut prévenir les problèmes causés par les vers blancs avant qu’ils ne se produisent.

Si vous le pouvez, creusez ou labourez le sol un an avant de semer du gazon ou de poser des plaques de gazon. Enlevez les vieilles plantes et les mauvaises herbes, puis ratissez la pelouse ou cultivez le sol en profondeur afin d’exposer les vers blancs à leurs prédateurs et aux conditions météorologiques.

Une pelouse bien entretenue qui pousse vigoureusement tolère mieux les vers blancs qu’une pelouse stressée, car les dommages infligés à une racine sont neutralisés par l’ensemble du système racinaire. Enlevez le surplus de chaume et aérez les endroits où le sol est compacté afin d’obtenir un drainage adéquat. L’utilisation d’un aérateur de gazon ou de patins à pointes pour l’aération des pelouses peut aussi aider à diminuer les populations de vers blancs.

Comment s’en débarrasser ?

Les hannetons adultes peuvent être ramassés à la main ou avec un petit aspirateur muni d’un sac jetable. Les plantes infestées peuvent être secouées au-dessus d’une toile qui sert à recueillir les hannetons. Pour de meilleurs résultats, il est conseillé de ramasser les hannetons tôt le matin lorsqu’ils sont encore engourdis. Plongez-les dans de l’eau savonneuse pour les tuer.

Si vous décidez d’utiliser un pesticide pour régler votre problème d’infestation, lisez d’abord l’étiquette afin de choisir le produit approprié à l’organisme nuisible ciblé. Suivez attentivement toutes les directives et les mises en garde qui figurent sur l’étiquette et vérifiez toujours que le numéro d’homologation du produit antiparasitaire y apparaît afin de vous assurer qu’il est approuvé par Santé Canada.

Pour en savoir plus :
Sur les vers blancs
https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/conseils-pour-controle-parasites/vers-blancs.html

Sur l’utilisation sécuritaire d’un pesticide
https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/sujet-pesticides/utilisation-securitaire-pesticides.html

À propos de l’entretien de la pelouse :
https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/securite-maison-et-jardin/comment-avoir-pelouse-saine.html

Source : Agence de la santé publique du Canada - région du Québec

 
 
 
Période d’arrosage
 

L’utilisation de l’eau en provenance de l’aqueduc municipal aux fins d’arrosage de pelouses, jardins, fleurs, arbres, arbustes et autres végétaux est défendue durant la période du 1er¸ mai au 15 septembre de chaque année, à l’exception des périodes suivantes :

Entre 22 h et 00 h et entre 5 h et 7 h, les jours suivants :

  • pour les occupants de bâtiments dont le numéro civique est un nombre pair :
    • les mercredis et vendredis
  • pour les occupants de bâtiments dont le numéro civique est un nombre impair :
    • les mardis et jeudis

En aucun temps, l’eau provenant de l’arrosage ne doit ruisseler dans la rue ou les propriétés avoisinantes.

REMPLISSAGE DE PISCINE

Le remplissage de piscines n’est permis tous les jours qu’entre 00 h et 6 h.

PERMIS POUR UNE NOUVELLE PELOUSE

Malgré l’article 1 du présent règlement, un contribuable qui installe une nouvelle pelouse peut, sur obtention d’un permis délivré par la municipalité, procéder à l’arrosage à tous les jours entre 22 h et 00 h et entre 5 h et 7 h pendant une durée de 15 jours consécutifs après le début des travaux d’ensemencement ou de pose de tourbe ; toutefois, l’arrosage permis par le présent article devra être limité à la superficie de terrain couverte par la nouvelle pelouse.

Utilisation extérieure de l’eau...
 

PENDANT UNE INTERDICTION D’ARROSAGE :

En cas de sécheresse, d’urgence, de bris majeurs de conduites d’aqueduc ou pour permettre le remplissage des réservoirs.

* Les détenteurs d’un permis d’arrosage pour une nouvelle pelouse pourront arroser, et ce, même dans le cas où une interdiction d’arrosage serait en vigueur.

Il est interdit :

  • De garder en service tout tuyau, robinet, accessoire ou appareil en état de laisser perdre ou gaspiller l’eau provenant de l’aqueduc municipal ;
  • De laver un véhicule à moteur autrement qu’en utilisant un seau d’eau pour le lavage et un boyau d’arrosage muni d’une lance à fermeture automatique pour le rinçage ;
  • une pelouse, des arbres, des arbustes ou des haies, un jardin potager avec un boyau d’arrosage, perforé ou non, ou tout autre système de gicleurs automatiques ;
  • D’utiliser une fontaine, une pompe, une cascade, un jet, une piscine, un bassin ou une installation décorative alimenté par l’aqueduc municipal à moins que de tels équipements soient conçus et fonctionnent en circuit fermé et que ce soit toujours la même eau qui soit utilisée ;
  • D’organiser un lavothon de véhicules à moteur en série.
 
 
 
Recyclage de piles
 

Vous ne savez pas quoi faire avec vos vieilles piles en période hivernale ? Vous pouvez les conserver dans un contenant en attendant l’ouverture de l’écocentre ou venir les déposer à la réception de l’hôtel de ville. Elles seront acheminées à notre écocentre dès l’ouverture à la fin avril de chaque année.

Nous vous recommandons fortement l’utilisation de piles rechargeables. Elles ont 30 fois moins d’impact sur l’environnement que les piles jetables, en considérant les différentes phases de leur cycle de vie : fabrication, mise en vente, utilisation et traitement en fin de vie utile. Pour plus d’information, consultez le site des Écocentre MRC de La Rivière-du-Nord.

Un petit geste qui fait une différence.

 
 
 
 
 
 
 
2199, boulevard Sainte-Sophie
Sainte-Sophie (Québec) J5J 1A1
Téléphone : 450 438-7784
Sans frais : 1 877 438-7784
courrier@stesophie.ca