Le ramonage
 

Faites ramoner la cheminée par un professionnel à toutes les cinq cordes de bois brûlées si vous utilisez beaucoup votre appareil ; sinon, au moins une fois par an, préférablement au printemps, car les dépôts de créosote laissés dans la cheminée, combinés au temps chaud et humide de l’été, entraînent la corrosion des pièces d’acier et augmentent la formation de bouchons de créosote.

À l’automne, examinez votre cheminée, à l’aide d’un petit miroir, afin de vous assurer qu’aucun débris n’est venu l’obstruer pendant l’été (nid d’oiseau, pièce détachée, etc.).
Ne tentez pas de mettre le feu dans la cheminée pour éliminer la créosote. Toute la maison pourrait y passer.

Ne vous fiez pas aux bûches ou aux additifs en poudre conçus pour nettoyer les conduits de fumée. Ces produits ne permettent d’éliminer que 60 % de la créosote alors que les ramoneurs en retirent généralement de 75 à 90 %. (source ministère de la Sécurité publique du Québec)

Règlement 1104 Sécurité incendie
Article : 9.03

Sous la responsabilité du propriétaire, chaque installation d’évent sur tous les appareils de chauffage doit être ramonée ou nettoyée au moins une (1) fois par année, et ce, dans le but de la tenir libre de toute accumulation dangereuse de créosote ou autre matière. De plus, le ramonage de chaque conduit de fumée ainsi que la base de la cheminée devront être fait au moins une (1) fois l’an. La suie et les autres débris devront être enlevés après le ramonage et déposés dans un récipient prévu à cet effet.

 
 
 
 
2199, boulevard Sainte-Sophie
Sainte-Sophie (Québec) J5J 1A1
Téléphone : 450 438-7784
Sans frais : 1 877 438-7784
courrier@stesophie.ca