Le service de la sécurité incendie a pour devoir d’abord de lutter contre les incendies et de procéder à des opérations de sauvetage lors de ces événements. Il participe aussi à l’évaluation des risques d’incendie, à la prévention, à l’organisation des secours et à la recherche du point d’origine, des causes probables et des circonstances des incendies. Il a également la responsabilité de lutter contre les autres sinistres, le secours des victimes d’accidents, le sauvetage des personnes sinistrées et leur évacuation d’urgence.

Coordonnées des casernes d’incendie

  • Caserne Jacques-Paquette
    2200, rue de l’Hôtel-de-Ville
    450 438-7784, poste 5250
  • Caserne Gérald-Beauchamp
    1133, chemin de Val-des-Lacs
    450 438-7784, poste 5260

Heures d’ouverture des casernes

  • 8 h 30 à 12 h et 13 h à 16 h
 
Ghislain Grenier
Directeur du service sécurité incendie
450 438-7784, poste 5250 (caserne)
 
 
Pascal Grenier
Directeur adjoint du service sécurité incendie
450 438-7784, poste 5260 (caserne)
 
 
 
 
 
L’inspection résidentielle

Le Service de sécurité incendie effectue chaque année des inspections résidentielles afin d’informer les citoyens et de vérifier si ceux-ci respectent les normes de sécurité élémentaires. Pour aider le Service dans la mise à jour de ses données, nous vous invitions à remplir le formulaire fiche d’inspection résidentielle. Dès sa réception, nous pourrons inscrire les données dans le système informatique du Service sécurité incendie. Nous vous remercions de votre précieuse collaboration, ces informations peuvent faire une grande différence lors d’interventions.

Formulaire d’inspection résidentielle

 
 
Le propane

L’entreposage des bouteilles de propane doivent être entreposées à l’extérieur en tout temps. Elles ne doivent pas être gardées à l’intérieur de la maison ou d’un autre bâtiment, tel un cabanon ou un garage.

La pression à l’intérieur du récipient augmentant de façon importante lorsque la température ambiante s’élève, on doit éviter d’exposer les bouteilles au soleil. Pour la même raison, on doit éviter d’exposer les bouteilles à une température de plus de 50°C, à une flamme nue ou à toute autre source d’allumage. En tout temps, et bien entendu durant leur transport, les bouteilles de propane doivent être maintenues debout afin que le propane gazeux soit constamment en contact avec la soupape de sûreté, ceci pour minimiser les risques en cas de fuite.

Également, il faut s’assurer que le robinet de la bouteille soit bien fermé. Il est obligatoire que la sortie du robinet d’une bouteille réutilisable de 45 livres et moins soit munie d’un bouchon d’étanchéité ou d’un capuchon cache-poussière, selon le cas. Il est aussi fortement conseillé d’utiliser un bouchon d’étanchéité pour les bouteilles de plus grande capacité. En cas d’incendie, un citoyen averti à temps voit ses chances de survie doublées.

Comment entreposer de façon sécuritaire ?

  • Entreposez-les à l’extérieur, jamais dans un garage ou un cabanon.
  • Placez-les en position verticale et assurez-vous qu’elles soient à l’abri des chocs.
  • Si vos bouteilles sont défectueuses ou qu’elles ont plus de 10 ans, rapportez-les à votre distributeur de propane.
  • Ne les jetez pas aux ordures même si elles vous paraissent vides : elles pourraient contenir assez de combustible pour provoquer une explosion !
 
 
Le ramonage

Faites ramoner la cheminée par un professionnel à toutes les cinq cordes de bois brûlées si vous utilisez beaucoup votre appareil ; sinon, au moins une fois par an, préférablement au printemps, car les dépôts de créosote laissés dans la cheminée, combinés au temps chaud et humide de l’été, entraînent la corrosion des pièces d’acier et augmentent la formation de bouchons de créosote.

À l’automne, examinez votre cheminée, à l’aide d’un petit miroir, afin de vous assurer qu’aucun débris n’est venu l’obstruer pendant l’été (nid d’oiseau, pièce détachée, etc.).
Ne tentez pas de mettre le feu dans la cheminée pour éliminer la créosote. Toute la maison pourrait y passer.

Ne vous fiez pas aux bûches ou aux additifs en poudre conçus pour nettoyer les conduits de fumée. Ces produits ne permettent d’éliminer que 60 % de la créosote alors que les ramoneurs en retirent généralement de 75 à 90 %. (source ministère de la Sécurité publique du Québec)

Règlement 1104 Sécurité incendie
Article : 9.03

Sous la responsabilité du propriétaire, chaque installation d’évent sur tous les appareils de chauffage doit être ramonée ou nettoyée au moins une (1) fois par année, et ce, dans le but de la tenir libre de toute accumulation dangereuse de créosote ou autre matière. De plus, le ramonage de chaque conduit de fumée ainsi que la base de la cheminée devront être fait au moins une (1) fois l’an. La suie et les autres débris devront être enlevés après le ramonage et déposés dans un récipient prévu à cet effet.

 
 
Simulation d’incendie de bâtiment

Une première, simulation d’incendie à Sainte-Sophie

Pour la première fois de son histoire, le Service sécurité incendie de Sainte-Sophie, en partenariat avec le Service sécurité incendie de la ville de Prévost et celui de la municipalité de Saint-Hippolyte a procédé le 7 mai dernier de 8 h à 20 h à des mises à feu pour l’observation du comportement du feu et des phénomènes thermiques se produisant lors des incendies de bâtiments.

Un bâtiment résidentiel situé sur la 2e Rue a été incendié volontairement à plusieurs reprises tout au long de cette journée. Le tout fut dirigé dans un environnement sécuritaire et contrôlé conformément aux normes environnementales ainsi que dans le respect des normes NFPA 1500 (santé et de sécurité du travail dans les services d’incendie) et NFPA 1403 (brûlage contrôlé d’un bâtiment).

JPEG JPEG JPEG JPEG Vidéo en ligne de l’incendie final du bâtiment










crédits photos : Michel Lalonde

 
 
SOPFEU société de protection des forêts contre le feu

GIF La SOPFEU a pour mission d’optimiser la protection des forêts contre les incendies en vue d’assurer la pérennité du milieu forestier au bénéfice de toute la collectivité, et cela au meilleur coût possible. Chaque année, en moyenne au Québec, 615 incendies affectent des centaines d’hectares de forêt. Nous vous invitons à consulter leur site au www.sopfeu.qc.ca afin de découvrir cet organisme, une source importante d’information pour le Service sécurité incendie.

 
 
Les systèmes de chauffage

Gare aux incendies

La RBQ recommande de faire vérifier votre système de chauffage à combustion par un entrepreneur qualifié. Quel que soit le combustible (bois, granules, anthracite, mazout, gaz naturel ou propane), il faut un bon apport d’air et une évacuation complète des gaz de combustion pour que votre système de chauffage fonctionne parfaitement. Le monoxyde de carbone (CO) qui peut se dégager d’un système de chauffage est un gaz inodore qui peut être mortel. L’installation d’un détecteur de monoxyde de carbone est recommandée afin de déceler la présence de ce gaz. Pour quelques dollars, cela vaut la peine !

Bois de chauffage

Il y a une limite pour l’entreposage intérieur. Un maximum de 2 cordes totalisant 2,30 m³ de bois de chauffage peut être entreposé à l’intérieur d’un bâtiment. Dans le cas d’une maison mobile, le maximum est d’une corde 1,15 m³. L’entreposage intérieur de bois de chauffage ou de toute autre matière combustible doit être situé à plus de :

a) 1,5 mètre d’une source de chaleur ;
b) 1,5 mètre d’un escalier et jamais sous celui-ci ;
c) 1,5 mètre d’une porte donnant accès à l’extérieur ;
d) 3 mètres de substances inflammables ou dangereuses

 
 
Système d’alarme


Dans le cas d’une fausse alarme, défectuosité ou mauvais fonctionnement d’un système d’alarme nécessitant le déplacement d’un officier de la municipalité, des frais seront facturés au contrevenant.

Règlement 1104 - Sécurité incendie

Section 17 du règlement 1104 s’applique à tout système d’alarme, incluant les systèmes d’alarme déjà installés ou en usage le jour de l’entrée en vigueur du présent règlement (voir le document ci-joint). De plus, un système d’alarme ne peut être installé ou un système d’alarme déjà existant ne peut être modifié sans qu’un permis n’ait été préalablement émis (pour obtenir un permis, veuillez communiquer avec le Service d’incendie).

La Municipalité de Sainte-Sophie ne garantit pas que les règlements sont en tout temps à jour, et n’assume aucune responsabilité quant aux différences entre le texte officiel et le texte apparaissant sur le présent site. Ces documents ne possèdent aucune valeur légale puisqu’il s’agit d’une version administrative. Pour vérifier les dispositions applicables, pour consulter le texte officiel ou un règlement n’apparaissant pas sur le site Internet, veuillez vous adresser au Service du greffe.
 
Sécurité incendie / PDF-116.8 ko
 
 
< 1 | 2
 
 
 
 
2199, boulevard Sainte-Sophie
Sainte-Sophie (Québec) J5J 1A1
Téléphone : 450 438-7784
Sans frais : 1 877 438-7784
courrier@stesophie.ca